La 2ème réunion des Ministres en charge de la lutte antiacridienne des dix Etats membres de la Commission de lutte contre le criquet pèlerin dans la région occidentale (CLCPRO) s’est tenue le 25 octobre 2016 à Alger, Algérie. Cette réunion, organisée conjointement par le Ministère de l’Agriculture, du Développement Rural et de la Pêche de l’Algérie et la CLCPRO, a été présidée par le Ministre de l’Agriculture, du Développement Rural et de la Pêche de l’Algérie, Monsieur Chelghoum Abdesselam, en présence du Sous-Directeur Général de la FAO et Représentant régional pour le Proche-Orient et l’Afrique du Nord, M. Abdessalam Ould Ahmed. Y ont participé l’ensemble des pays membres de la CLCPRO représentés par leurs Excellences les Ministres du Mali, de la Mauritanie, du Niger, du Sénégal et de la Tunisie ainsi que les représentants des Ministres du Burkina Faso, de la Libye, du Maroc et du Tchad. En outre, parmi les partenaires invités, étaient également représentés la Banque Arabe pour le Développement Economique en Afrique (BADEA), le Comité permanent Inter-Etats de Lutte contre la Sécheresse dans le Sahel (CILSS/AGRHYMET) et l’Union du Maghreb Arabe (UMA).

Cette importante réunion a permis de définir les grandes orientations permettant d’instaurer de nouveaux mécanismes de durabilité de la stratégie de lutte préventive contre le Criquet pèlerin dans la Région occidentale et en particulier d’approuver la création d’un fonds régional d’urgence intitulé « Fonds régional de gestion du risque acridien ». Ce fonds, dont le montant nécessaire est estimé à six (6) millions de dollars, permettra à la Région de disposer de fonds immédiatement disponibles pour faire face aux situations acridiennes critiques comprises entre une résurgence majeure et un début d’invasion du Criquet pèlerin et ainsi éviter que la situation ne se détériore.

Cet instrument financier régional de gestion du risque acridien qui vise à renforcer davantage la coopération sud-sud est d’autant plus important pour relever les défis liés à l’insécurité qui prévaut dans certaines zones de la Région et de l’impact des changements climatiques sur les habitats du Criquet pèlerin et la dynamique de ses populations.

La mise en place de ce fonds permettra de renforcer la stratégie de lutte préventive contre le Criquet pèlerin et sera alimenté par les contributions de chaque pays membre et par d'autres bailleurs de fonds souhaitant apporter un soutien à cette stratégie.

Cette réunion ministérielle a été précédée le lundi 24 octobre 2016 d’une réunion préparatoire des experts de la lutte antiacridienne des Etats membres de la CLCPRO.

 

 

Ressources : 

 

Télécharger la déclaration d'Alger.  Déclaration d'Alger (fr) 

Télécharger la déclaration d'Alger.  Présentation du Secrétaire exécutif de la CLCPRO

Télécharger la déclaration d'Alger.  Présentation de la situation acridienne actuelle en Mauritanie 

 

Photos :